700 ans Dante

Retrouvez sur cette page tous les événements

Rubrique Littérature

Dernier article

Dante 700 ans d'images

Dernier article

Articles de presse

Dernières Infos

Manifestations à venir

Plus d'infos

Focus sur…

https://ladantetoulouse.com/wp-content/uploads/2021/03/visite-lieux-Dante.jpg
Il mondo di Dante: viaggio tra i misteri della Divina Commedia e i luoghi simbolo del Poeta d’Italia
https://ladantetoulouse.com/wp-content/uploads/2021/03/Mostra-640x437.jpg
La Divine Comédie vue par 15 artistes contemporains

Par Andrea Ciarlariello –
Lire l’article

Éditorial de notre Président


L’année 2021 marque les 700 ans de la mort, en exil à Ravenna, du poète italien Dante Alighieri.

De très nombreuses manifestations vont célébrer cet anniversaire en Italie et dans beaucoup d’autres pays.

Pourquoi célébrer Dante aujourd’hui ? Son œuvre la plus connue, La Commedia (devenue plus tard, dans les mots de Boccaccio, Divina) , est un poème en « terza rima » ou tercets enchainés , qui est à la base de la langue italienne telle que nous la connaissons aujourd’hui.
C’est aussi La Commedia qui, la première, reconnait une identité à un pays, l’Italie, qui ne le deviendra formellement que plus de 500 ans plus tard. Et c’est surtout un très grand poète qui a marqué la littérature universelle.

En tant que comité toulousain de la Società Dante Alighieri nous ne pouvions bien évidemment ignorer cet anniversaire.
Le premier rendez-vous est le 25 mars, lancement officiel de la plateforme Dante.global qui sera effectué en Italie par notre maison mère à Rome.
Il s’agira d’une plateforme web d’éducation et de culture à laquelle nous allons également participer.

Le 25 mars a été désigné comme Dantedi’, le jour de Dante,  en Italie.
Puis il y aura une série d’initiatives que nous prendrons en tant que Dante de Toulouse, en coordination avec l’Institut Culturel Italien de Marseille et l’Ambassade d’Italie.
Tout d’abord et à partir de la semaine prochaine sur notre site web ladantetoulouse.com vous trouverez deux rubriques, animées avec l’aide de Danièle Robert, l’une littéraire « Dans les pas de Dante» et l’autre picturale « Dante : 700 ans de peinture ».
Puis, à partir de septembre de nombreuses autres initiatives dont le retour à Toulouse de Danièle Robert fin octobre pour parler de la sortie de l’intégrale de La Commedia en édition Babel poche ainsi qu’une conférence organisée par Il Laboratorio de l’Université Jean-Jaurès.
Mais également une soirée à la CavePo’ avec Serge Pey et une conférence à l’Hôtel d’Assezat dans la salle Clémence Isaure sur les relations entre Dante et les écrivains français.
De tous ces évènements nous vous donnerons plus de détails , suivez-nous sur notre site et sur les réseaux sociaux.
N’oubliez-pas non plus qu’un voyage en Toscane est aujourd’hui replanifié pour octobre prochain, une journée sera dédiée au Sommo Poeta.

Voilà pour nous redonner de l’envie de faire des choses après cette année si difficile pour tous (et qui hélas l’est bien encore).

A presto,

Paolo Revelli Beaumont

Retrouvez nos dernières actualités

Retrouvez nos dernières actualités

La Divine Comédie vue par 15 artistes contemporains

Par Andrea Ciarlariello

En 2006, le Comité Dante de Foligno, sous la direction d’Italo Tomassoni et soutenu par la Municipalité avec la contribution de la Fondation de la Cassa di Risparmio di Foligno, a lancé un projet ambitieux.: demander à des artistes contemporains d’interpréter et d’illustrer la Divine Comédie,

Ont répondu à cet appel, 15 artistes représentants de la Transavanguardia, de l’École de San Lorenzo, de l’Anachronisme et de l’Hypermanierisme, qui ont produit pour l’occasion 3 ou 4 œuvres chacun.: Omar Galliani, Ivan Theimer, Bruno Ceccobelli, Mimmo Paladino, Giuseppe Gallo, Enzo Cucchi, Piero Pizzi Cannella, Stefano Di Stasio, Marco Tirelli, Sandro, Gianni Dessì, Nunzio Di Stefano, Emilio Isgrò, Giuseppe Stampone et Roberto Barni

Après avoir enchanté le public de Buenos Aires, où l’exposition a été présentée à l’occasion du 83e Congrès international de Dante ce corpus constamment mis à jour est exposé du 5 au 16 mars au Palazzo Firenze sous la coordination scientifique de Chiara Barbato et Valentina Spata avec le soutien du Ministère du Patrimoine Culturel et des Activités en collaboration avec la Municipalité et le Comité Dantesque de Foligno.

Selon le Secrétaire général de La Dante Alighieri, Alessandro Masi: « Dante représente un défi incontournable pour les artistes du XXe siècle : De Guttuso, qui a illustré toute la Divine Comédie, à Dali et Isgrò lui-même. Dante représente un point fondamental dans l’imaginaire : là où l’homme traverse le sacré. Que nous le voulions ou non, nous appartenons au sacré et c’est au sacré que nous revenons. Dante nous le rappelle. L’art ne peut s’empêcher de révéler le divin et, comme le dit l’exégète français Paul Beauchamp, de rendre l’insupportable supportable ».

La Divine Comédie vue par 15 artistes contemporains

Par Andrea Ciarlariello

En 2006, le Comité Dante de Foligno, sous la direction d’Italo Tomassoni et soutenu par la Municipalité avec la contribution de la Fondation de la Cassa di Risparmio di Foligno, a lancé un projet ambitieux.: demander à des artistes contemporains d’interpréter et d’illustrer la Divine Comédie,

Ont répondu à cet appel, 15 artistes représentants de la Transavanguardia, de l’École de San Lorenzo, de l’Anachronisme et de l’Hypermanierisme, qui ont produit pour l’occasion 3 ou 4 œuvres chacun.: Omar Galliani, Ivan Theimer, Bruno Ceccobelli, Mimmo Paladino, Giuseppe Gallo, Enzo Cucchi, Piero Pizzi Cannella, Stefano Di Stasio, Marco Tirelli, Sandro, Gianni Dessì, Nunzio Di Stefano, Emilio Isgrò, Giuseppe Stampone et Roberto Barni

Après avoir enchanté le public de Buenos Aires, où l’exposition a été présentée à l’occasion du 83e Congrès international de Dante ce corpus constamment mis à jour est exposé du 5 au 16 mars au Palazzo Firenze sous la coordination scientifique de Chiara Barbato et Valentina Spata avec le soutien du Ministère du Patrimoine Culturel et des Activités en collaboration avec la Municipalité et le Comité Dantesque de Foligno.

Selon le Secrétaire général de La Dante Alighieri, Alessandro Masi: « Dante représente un défi incontournable pour les artistes du XXe siècle : De Guttuso, qui a illustré toute la Divine Comédie, à Dali et Isgrò lui-même. Dante représente un point fondamental dans l’imaginaire : là où l’homme traverse le sacré. Que nous le voulions ou non, nous appartenons au sacré et c’est au sacré que nous revenons. Dante nous le rappelle. L’art ne peut s’empêcher de révéler le divin et, comme le dit l’exégète français Paul Beauchamp, de rendre l’insupportable supportable ».