Les activités

2018…Année de l’Occitanie pour la Ville de Toulouse…

L’association Arthémuses 31, qui tisse depuis 25 ans, des liens entre le territoire occitan et le monde, organise ces rencontres du 19 au 30 juin 2018, à Toulouse et en d’autres lieux de la région. Le programme complet est à découvrir ici.

la-dante-toulouse-gruppo-suoni.jpg

Le Gruppo Suoni est l’invité d’honneur de ces rencontres. Tout en développant un style créatif et contemporain, le Gruppo Suoni se consacre à la sauvegarde du patrimoine ethnomusical du Pollino, ce territoire entre la Calabre et la Basilicate, connu pour son Parc national, le plus grand du pays.

La Dante Alighieri, partenaire de la manifestation, parraine un stage de musique et danse et une conférence qui auront lieu

le mardi 26 juin à la Maison des Associations 3 place Guy Hersant*

De 15h à 18h

  • Vous découvrirez les instruments traditionnels et vous apprendrez à danser la tarantella calabro-lucana de ce territoire du sud de l’Italie avec le Gruppo Suoni et Francesca Lufrano

Participation 20€ (adultes) 10€ (enfants) – Nombre limité de places –

A 18h30

  • « La relation entre la musique et la danse dans la culture populaire » – Une conférence proposée par Francesca Lufrano – en italien/traduction simultanée

Entrée libre – Tous publics

*Métro Ligne B – St-Agne ou Empalot/Parking à proximité 


Grazie di cuore a Francesca Lufrano !

Un stage réussi et une conférence passionnante avec les musiciens du Gruppo Suoni !

la-dante-toulouse-francesca-lufrano-gruppo-suoni

Crédit photo : © Dante Alighieri Toulouse

Gruppo Suoni si dedica alla valorizzazione e alla salvaguardia delle tradizioni e del patrimonio immateriale del Pollino.

Rendez-vous le 18 juin pour notre Assemblée Générale*

L’AG sera suivie d’un apéritif dinatoire préparé par

Sapori d’Italia

Epicerie fine et dégustation

2 place Dupuy

05 61 46 04 42

la-dante-toulouse-sapori-ditalia

*Maison des Associations/Réservé à nos adhérent·e·s


Dante 21.0

Dans le cadre de la Giornata della Dante, le 29 mai, date conventionnelle de la naissance du poète, le comité Dante Alighieri de Toulouse propose à ses adhérent·e·s*, une soirée au Théâtre du Ringle lundi 28 mai à 20h30.

la-dante-toulouse-cie-iatus

La Cie iatus présente un récital poétique et sonore autour de la Divine Comédie, une création en sortie de résidence à la Maison de la Poésie d’Avignon en mai.

Ce concert-lecture, entre poésie, son et vidéo, célèbre l’ Amour céleste mais nous renvoie aussi les reflets d’un monde fantastique et immoral en quête de repentance, qui vient faire écho au monde réel d’aujourd’hui.

*Inscriptions auprès des professeurs ou par courrier au secrétariat/Tarif groupe 5€


Invitation au musée

Le jeudi 3 mai dans l’après-midi, nous donnons rendez-vous à nos adhérent·e·s* au Musée des Augustins pour une visite guidée de « Toulouse Renaissance » , une exposition exceptionnelle illustrant l’histoire particulière de la ville à cette période et la richesse de son patrimoine artistique.

Nous nous retrouverons ensuite autour d’un buffet et c’est l’Epicerie Moderne qui nous accueillera dans sa belle cave du coeur historique de la ville.

*Inscriptions auprès de vos professeurs ou du secrétariat

Quelques aperçus de la visite…et un grand merci à notre guide!

la-dante-toulouse-renaissance-la-dante-toulouse-dame-tholose-jean-rancyla-dante-toulouse-renaissance-augustinsla-dante-toulouse-visite-renaissance


Un prélude à notre voyage du mois de mai !

Bernadette de Pascale-Dalmas, conférencière italienne, et la Dante Alighieri

ont le plaisir de vous inviter à la découverte des plus beaux lacs de l’Italie du Nord !

Jeudi 15 mars à 19h à la Maison des Associations 3 place Guy Hersant
Stationnement à proximité / Métro Ligne B

la-dante-toulouse-grands-lacs

Ces lacs situés aux pieds des Alpes, jouissent d’un climat bénéfique, d’une douceur de vivre et d’un calme salutaire.

  • ORTA l’un des plus romantiques et tranquilles lacs de la plaine du Pô
  • MAJEUR et les 3 merveilleuses îles Borromées. L’Isola Bella est connue pour son palais baroque, l’Isola dei Pescatori pour son petit port de pêche pittoresque et l’Isola Madre pour ses jardins.
  • ISEO un condensé de charme avec des paysages sauvages… Ses rives escarpées sont un ravissement.
  • CÔME présente des paysages grandioses et des villages charmants. L’attraction principale est la Villa Carlotta avec son jardin botanique splendide. Bellagio est l’endroit le plus touristique du lac, avec ses nombreux bars, restos et cafés. Ce lac, considéré par Stendhal comme « le plus beau site du monde », fut le lieu de prédilection des romantiques au XIXe siècle.
  • GARDE est le plus vaste d’Italie. Il attire chaque année des milliers de touristes.

Le magicien céleste

La Società Dante Alighieri de Toulouse a le plaisir de vous convier à cette soirée!

A l’issue de la conférence, nous partagerons le verre de l’amitié!

la-dante-toulouse-san-gennaro


Nouvelle Année

Soirée  » Tombola Napoletana  » le jeudi 18 janvier à 19h30

à l’Epicerie Moderne 20 rue Ninau

qui nous accueille dans sa belle cave du coeur historique de Toulouse


Rencontre avec Rocco Femia

La Società Dante Alighieri de Toulouse est heureuse de vous convier, adhérents et non-adhérents, à cette soirée « En toute amitié » avec Rocco Femia

Rocco Femia, journaliste, auteur et éditeur, installé à Toulouse depuis plus de vingt ans, fondateur de Editalie, aujourd’hui le plus important groupe de presse italien né en France, fondateur et directeur de la revue Radici, initiateur de colloques, metteur en scène et producteur de spectacles ….. nous fait l’honneur et l’amitié de cette rencontre-conversation à ne pas manquer !

le mercredi 20 décembre 2017 à 19h

à la Maison des Associations 3 place Guy Hersant (Metro B : Saint-Agne ou Empalot)

la-dante-toulouse-rocco-femia


Soirée « Voyages » le 30 novembre 2017

Souvenirs émerveillés de notre voyage à Rome au printemps 2017 avec le diaporama créé par Michèle …Grazie mille!

Présentation du programme du voyage 2018 dont la destination a été choisie lors de notre dernière Assemblée Générale.Nous irons découvrir les grands lacs de l’Italie du Nord au mois de mai…

Et chiaccherate improvisées autour d’un buffet préparé par la Casa d’Italia

la-dante-toulouse-isola-bella


Soirée de rentrée le 9 octobre 2017

Une rencontre festive et chaleureuse… pour permettre au nouveau président et à la nouvelle équipe de se présenter et pour accueillir les adhérent·e·s et étudiant·e·s de cette rentrée 2017 !

Un grand merci à Agnese Migliore du trio Sikania qui a enchanté cette soirée !

la-dante-toulouse-sikania

Une autre odyssée

La Società Dante Alighieri de Toulouse propose à ses adhérent·e·s de participer à cette représentation programmée au Théâtre Garonne, en partenariat avec Odyssud, le mardi 23 mai 2017 à 20h

une-autre-odyssee-cyrille-guir
Crédit photo : Cyrille Guir

« Il cielo non è un fondale »

Théâtre Garonne

le 26 avril 2017

Après la représentation, un temps d’échange avec les comédien·ne·s est organisé.

dante-toulouse-il-cielo-non-e-un-fondale-
Crédit photo : Michèle R.

Rencontre avec l’homme et l’auteur Erri de Luca

Théâtre Garonne

le 28 mars 2017

  dante-alighieri-toulouse-erri-de-luca


« La Basilique Saint-Pierre de Rome : Une histoire bimillénaire »
Une conférence de  Philippe Foro

le 22 mars 2017

dante-alighieri-toulouse-vatican


« De Toulouse à l’Italie : St-Dominique et St-Thomas d’Aquin »
Une conférence de  Jacques Pierron

le 1er mars 2017


Serata augurale di Buon Anno 2017 e della Befana

Soirée festive du 18 janvier autour d’un buffet italien et traditions en images

Una storia della Befana (testo scritto da Anne D.)

  dante-alighieri-toulouse-befana

La parola « epifania » deriva dal greco « epiphaneia » che significa « le manifestazioni della divinità ».
« Befana » è la deformazione dialettale di Epifania, Epifania essendo il nome letterario di questa festa, il nome colto.

Nel corso del tempo, la parola si trasformò e si deformò nei vari dialetti : i toscani chiamarono l’Epifania « Befania », i romani la dissero « Pasque Befania », i pugliesi « Pasque Befani », i calabresi « Bifania » o « Bufania », i bolognesi « Epifagna », e così via…

1-All’epoca romana, già gli antichi Romani celebravano l’inizio dell’anno con feste in onore al dio Giano e alla dea Strenia (Strenna è sinonimo di regalo).Inoltre il popolo romano credeva di vedere volare, sopra i campi appena seminati, la dea Diana con altre figure femminili, per rendere fertili le campagne.A Roma, Diana era la dea della Luna, ma anche della fertilità.In occasione di queste feste, i Romani si scambiavano auguri e doni.La festa era molto attesa dai bambini che ricevevano dolci in forma di bamboline e animaletti.La tradizione si radicò così profondamente nella gente.Più tardi, la Chiesa cristiana dovette tollerarla e adattarla alla sua dottrina.
2-All’epoca del Medioevo cristiano, epoca ricca di racconti e di magie, si dà ancora molta importanza al periodo compreso fra il Natale e il sei gennaio, periodo di dodici notti, in cui la notte dell’Epifania è chiamata « la Dodicesima Notte ».È sempre un periodo delicato e critico per il popolo contadino, pieno di speranza per il raccolto futuro, da cui dipende la sopravvivenza nel nuovo anno.A quella epoca, la dea Diana continuava ad essere venerata come dea della fertilità e della fecondità, nonostante la cristianizzazione.All’inizio, Diana e le sue amiche non avevano nulla di maligno.Ma la Chiesa le condannò in quanto pagane e le dichiarò figlie di Satana..Allora Diana, da buona dea divenne così una divinità infernale che, con le sue cavalcate notturne e le sue amiche, stimolava la fantasia superstiziosa dei popoli contadini.Di qui sono nati i racconti di streghe, dei loro voli e convegni a cavallo tra il vecchio e il nuovo anno : ormai si spostano su una scopa o un carro streghe e maghe, ma anche le anime dei non battezzati…
3-Alla fine del Medioevo, da tutto questo complesso streganesco, ecco che finalmente, prende il volo sulla scopa una strega di buon cuore, la Befana.Presso gli italiani, muta il suo nome e diventa la Benefica Vecchia del sei gennaio, la Befana che lascia ai bambini dolci…o carbone!Si ritrovano tutti gli elementi della tradizione : la generosità della dea Strenia, lo spirito delle feste dell’antica Roma, i concetti di fertilità e di fecondità della mite Diana, ma anche una punta di crudeltà..Un po’ ovunque in Italia, la Befana viene qualche volta bruciata, come una vera strega!

Non è possibile stabilire con precisione dove sia nato « il fenomeno Befana », diffuso dovunque in Italia.È divenuta una delle feste più importanti e gioiose dell’anno : canti, suoni, balli, fuochi artificiali, cortei, giostre…una baldoria che coinvolge tutte le classi sociali.
Però come è l’aspetto fisico della Befana nell’immaginario collettivo?
È una strega, e come tale è brutta, vecchia, deforme, magra magra, quasi stecchita.I capelli bianchi, arruffati e stopposi incoronano un viso coperto da fuliggine, visto che entra in casa dalla cappa del camino.Gli occhi sono rossi come la brace, il naso è grosso e adunco, la bocca grandissima e sdentata.Indossa abiti poveri e neri : una rozza sottana, un coperto ricamato e uno scialletto sulle spalle.Porta un cappello di strana foggia, spesso a punta.I piedi sono grossi e nodosi, calzati da scarpe grossolane e sempre rotte.Essendo vecchissima, l’età non la si conosce.Si sposta volando su una scopa che la porta dovunque,
attraverso vento e bufera, di tetto in tetto, di casa in casa, portandosi sempre dietro un sacco pieno di doni.E più doni la Befana estrae dal sacco, più ne ritrova!
L’antico dualismo della Befana « buona e cattiva » si ritrova ancor oggi, radicato nell’idea che la Befana porta regali ai bambini buoni, ma cenere e carbone a quelli cattivi…
Oggi la Befana vive più arzilla che mai ed a scuola, i bambini italiani imparano a memoria filastroche, poemi e canzoni dedicati alla Befana.


Soirée de bienvenue aux nouveaux adhérents et diaporama du voyage 2016 en Ombrie

le 7 novembre 2016