Théâtre12/10 Les Ritals

6 août 2019
https://ladantetoulouse.com/wp-content/uploads/2020/06/4d11ebb45c62e2dfbf9e0839a67d0dab034c0ed30e3e51f45ebf77f432fc3f07-rimg-w524-h280-gmir.jpg

avec l’acteur d’origine sarde, Bruno Putzulu sur un texte adapté de l’œuvre éponyme de  François Cavanna, accompagné à l’accordéon par Grégory Daltin. La pièce vient de remporter un franc succès...

avec l’acteur d’origine sarde, Bruno Putzulu sur un texte adapté de l’œuvre éponyme de  François Cavanna, accompagné à l’accordéon par Grégory Daltin.

La pièce vient de remporter un franc succès pendant trois semaines au festival d’Avignon.

 Les critiques sont extrêmement positives tant sur le sujet que sur l’interprétation et la mise en scène. Une longue série de 60 représentations est prévue en Janvier 2020 à Paris..

A l’occasion de ses 90 ans de présence à Toulouse,
la Società Dante Alighieri
en partenariat avec la revue RADICI
présente la pièce
« Les Ritals »
le samedi 12 octobre 29 à 20h30 à l’auditorium Saint Pierre des Cuisines

Les places sont en vente au prix de 20€ et sont disponibles sur réservation par mail à l’adresse 

 lesritals@ladantetoulouse.com  

suivie par envoi par courrier du règlement par chèque obligatoirement à l’ordre de « Box Office » à La Dante Alighieri – 13 rue saint Rémésy 31000 Toulouse,  

Vous pourrez les récupérer

Soit en venant les chercher dès le 4 septembre au moment des permanences d’inscription.

Soit en envoyant avec votre chèque une enveloppe timbrée à votre adresse.

Toutes réservations non acquittées avant le 15 septembre seront annulées et les billets remis en vente.

Nous espérons vivement vous accueillir nombreux lors de cet événement exceptionnel.

La Divine Comédie vue par 15 artistes contemporains

Par Andrea Ciarlariello

En 2006, le Comité Dante de Foligno, sous la direction d’Italo Tomassoni et soutenu par la Municipalité avec la contribution de la Fondation de la Cassa di Risparmio di Foligno, a lancé un projet ambitieux.: demander à des artistes contemporains d’interpréter et d’illustrer la Divine Comédie,

Ont répondu à cet appel, 15 artistes représentants de la Transavanguardia, de l’École de San Lorenzo, de l’Anachronisme et de l’Hypermanierisme, qui ont produit pour l’occasion 3 ou 4 œuvres chacun.: Omar Galliani, Ivan Theimer, Bruno Ceccobelli, Mimmo Paladino, Giuseppe Gallo, Enzo Cucchi, Piero Pizzi Cannella, Stefano Di Stasio, Marco Tirelli, Sandro, Gianni Dessì, Nunzio Di Stefano, Emilio Isgrò, Giuseppe Stampone et Roberto Barni

Après avoir enchanté le public de Buenos Aires, où l’exposition a été présentée à l’occasion du 83e Congrès international de Dante ce corpus constamment mis à jour est exposé du 5 au 16 mars au Palazzo Firenze sous la coordination scientifique de Chiara Barbato et Valentina Spata avec le soutien du Ministère du Patrimoine Culturel et des Activités en collaboration avec la Municipalité et le Comité Dantesque de Foligno.

Selon le Secrétaire général de La Dante Alighieri, Alessandro Masi: « Dante représente un défi incontournable pour les artistes du XXe siècle : De Guttuso, qui a illustré toute la Divine Comédie, à Dali et Isgrò lui-même. Dante représente un point fondamental dans l’imaginaire : là où l’homme traverse le sacré. Que nous le voulions ou non, nous appartenons au sacré et c’est au sacré que nous revenons. Dante nous le rappelle. L’art ne peut s’empêcher de révéler le divin et, comme le dit l’exégète français Paul Beauchamp, de rendre l’insupportable supportable ».